Biographie


Poussée par son père qui pense que le théâtre est l’unique moyen pour guérir sa fille d’une timidité maladive…Claire entre au Cours René Simon à 12 ans. C’est la révélation ! Elle entre aussi dans la troupe de Théâtre de son lycée. Elle poursuit ensuite sa formation dans diverses écoles de théâtre à Paris.

Ses débuts au café-théâtre

Après une dizaine d’années au café-théâtre, elle crée son one-woman show « Blonde…Mais pas trop ! », co-écrit avec Mouce et Gilles Détroit : son spectacle, très bien accueilli par la critique, se jouera 350 fois aux Blancs-Manteaux de 2002 à 2004, et remportera plusieurs prix dans divers festivals d’humour en France et en Belgique. On a pu voir plusieurs de ses sketchs sur TF1(Les Coups d’Humour), M6 (Drôle de Scène), Paris-Première (Paris-Première fait le Zèbre, Les Chéris d’Anne). On l’entend aussi sur Rires et Chansons. Elle tourne également de petits rôles pour la télévision et le cinéma notamment sous la direction de Josée Dayan, avec des comédiens prestigieux comme Gérard Depardieu, Jeanne Moreau, Jean Rochefort, ou encore Martin Lamotte…

Le Clan des divorcées, un succès populaire

Claire Gérard retrouve ensuite le bonheur de jouer en trio dans « Le Clan des Divorcées » auquel elle consacre quasiment 5 ans de sa vie. Elle crée le rôle de Stéphanie d’Humilly de Malanpry, la bourgeoise déjantée, lorsque la pièce s’installe en 2004 à Paris. Elle suivra toutes les étapes du succès du spectacle, d’abord à la Comédie République,puis à la grande Comédie et enfin dans la mythique salle Parisienne du Palace. Le spectacle est devenu un succès incontournable du boulevard parisien, faisant à ce jour plus de 3 millions de spectateurs. Claire jouera la pièce 1500 fois à Paris, partout en province, en Suisse et en Belgique, et formera de nombreux comédiens de la distribution. En Mai 2009, elle joue le « Le Clan » en direct sur France 4 avec l’auteur de la pièce Alil Vardar, et Eve ANGELI. Chaque rediffusion est un succès d’audience, faisant une moyenne de 800.000 spectateurs. Claire tourne aussi dans les 11 épisodes de la série TV adaptée de la pièce en 2012, qui sera diffusée la même année sur Comédie +. Afin de se consacrer à d’autres projets, Claire décide de faire une pause.

Vers de nouvelles aventures

En 2011 , Sophie Forte lui propose d’interpréter son rôle dans “Le Dalai… Et Moi!”, une pièce drôlissime et touchante à la fois. C’est l’histoire vraie d’un trekking dans l’Himalaya vécue par l’auteur il y a quelques années. C’est le coup de foudre et le début de l’aventure…Le spectacle se rôde en province fin 2012, avant de faire le Festival d’Avignon, été 2013, au théâtre La Luna. S’en suit une très belle tournée d’une cinquantaine de dates dans toute la France. En 2014, la deuxième participation du spectacle au Festival d’Avignon consacre son succès et marque le départ d’une nouvelle tournée.
Fin 2014, Claire reprend le rôle de Marianne dans la pièce de Vincent Delboy “Une Mémoire d’éléphant dans un magasin de porcelaine” à la Comédie Nation pour quelques dates exceptionnelles. Séduite par le texte de cette comédie pas comme les autres, elle continue l’aventure avec Arnaud Delpoux à la mise en scène et Julia Dorval comme partenaire à l’Alambic Comédie.
Début 2015, fidèle à ses choix artistiques, Claire rechausse pour son plus grand bonheur les escarpins de Stéphanie D’Humilly de Malanpry dans le Clan des divorcées.